Quelques faits insolites rencontrés dans le domaine de la mode

Les faits insolites rencontrés dans le domaine de la mode

Auparavant, « être à la mode » ne signifiait pas forcément « être sur son trente-et-un », mais plutôt savoir s’adapter aux vogues peu pratiques, voire bizarres. Dans cet article, on parle, justement, de ces faits qui ont été considérés comme tendances durant les derniers siècles. Aussi bizarres qu’ils soient, beaucoup de personnes les ont adoptés et on pense qu’ils pourront resurgir d’un temps à l’autre… 

Les femmes et le boitage

Au cours du XIXe siècle, l’épouse du prince de Galles, Alexandra de Danemark était l’idole des modeuses de l’époque. En 1867, Sa Majesté a été atteinte du rhumatisme et a commencé à boiter. À cet effet, les Fashionistas de Londres ont, elles aussi, imité sa démarche avec une canne en appui. Face à cet étrange style, les cordonniers londoniens ont ouvert une nouvelle ligne de marque de chaussures à talon. Ils ont idéalement conçu les talons de ces chaussures avec des hauteurs différentes afin que les Trenders puissent avoir la même allure que la princesse. 

Les vêtements en papier toilette

Inventés par Scott Paper Company, les vêtements fabriqués à base de papier toilette ont fait ravage au niveau du marché en 1960. Selon les dirigeants de l’entreprise, le principal objectif de ce lancement a été d’inciter la population à dépenser davantage pour du papier inutile. Bizarre ? Oui, mais, c’était la mode. Suite à la réussite du premier lancement de ces robes en papier, d’autres fabricants ont aussi suivi l’exemple, en ajoutant des couleurs et des motifs. De nouvelles découpes ont été également mises sur le marché afin de diversifier les styles déjà existants. 

Des vrais coléoptères en guise d’ornement 

Toujours au cours du XIXe siècle, l’Europe a connu une nouvelle mode consistant à utiliser des élytres de scarabées vivants pour orner les tissus de luxe. Spécialement importés d’Inde, les ailes de ces insectes sont cousues directement sur le tissu avec du fil en argent doré. L’association de ces deux éléments donnait divers motifs sophistiqués étalés sur de fines étoffes, qui brillaient à la lueur des bougies. Parfaits pour tous types de soirées, les vêtements de ce style ont séduit plusieurs personnes.