Les tissus les plus utilisés en mode Africaine pour femmes

Les tissus les plus utilisés en mode Africaine

Outre leurs particularités culturelles et culinaires, les Africains se distinguent également dans le domaine de la mode par leur style et leurs matériaux. Justement, dans cet article, nous avons choisi de vous partager les principaux tissus utilisés par les stylistes africains. Nous visons, évidemment, à faire connaître la mode africaine par l’intermédiaire du savoir-faire des designers.

Le wax

Faisant partie du textile de coton, le wax tient le premier rang parmi les tissus utilisés par les stylistes africains. Ce tissu roi se voit, effectivement, partout même sur les tenues quotidiennes de la population en général. Le wax se reconnaît entre mille tissus en un seul coup d’œil grâce à ses motifs inimitables et colorés. Il peut être utilisé pour des vêtements, des accessoires de mode, des sacs et même des objets de décoration. Grâce à la finesse du tissage du coton, le wax est considéré comme le tissu de la plus haute qualité en Afrique.

Le bazin

Après le wax, c’est le bazin qui prend les rênes. Il s’agit d’un tissu africain en coton damassé et teinté à la main, idéalement conçu pour des vêtements, des paréos et des accessoires de mode. De très haute qualité, ce tissu confère un style typique, à la fois moderne et luxueux. Il est, par ailleurs, d’une excellente longévité grâce aux teintures artisanales qui l’ornent. Ce tissu est également très facile à entretenir puisqu’il peut être lavé à la main ou à la machine. Il faut juste noter que si vous optez pour le lavage à la machine, l’idéal est de séparer le bazin des autres linges de couleurs pour éviter le décollement des couleurs.

La bogolan

Actuellement très en vogue en Europe, la bogolan est un type de tissu traditionnel originaire d’Afrique. Il adopte à peu près les mêmes styles que le wax, mais se diffère au niveau des couleurs plus sobres avec des motifs tribaux. Ces derniers incluent les cultures africaines, la nature et les scènes de vies quotidiennes. La bogolan se caractérise, par ailleurs, par sa teinture issue d’une réaction chimique entre le tanin des plantes et de la boue. Culturellement, ce tissu se portait lors des grandes occasions comme les mariages ou les évènements culturels africains.